28 > 30 JUIN

Festival/Musique/Chant.

Rdv dans la Cour du Vieux Temple dès 19h, concert à 21h.  

 

Mot du Théâtre : « Des chants du monde à déguster sans modération ! »

 

« Voici nos Suds » met à l’honneur des voix impétueuses, ardentes, débordantes, fières, fougueuses, irrévérencieuses et vertigineuses. Des voix transculturelles. Qui donnent envie de partir...

 

ACHETER UN PASS 1 JOUR & 3 JOURS

 

Si vous souhaitez être bénévole, vous pouvez nous envoyer un mail !

 

(Toutes les infos pratiques en bas de page..)


PROGRAMMATION JOUR PAR JOUR

> JEUDI 28 JUIN

Norbert Pignol et Stéphane Milleret

Accordéons diatoniques

Musiques dauphinoises du monde

 

Norbert Pignol et Stéphane Milleret ont développé au

fil des années une complicité humaine, musicale, et

artistique qui sort de l’ordinaire. Autodidactes, tant du

point de vue technique que théorique, ils demeurent

atypiques dans l’univers de l’accordéon diatonique.

En quête de nouvelles sonorités, le duo emploie cet

instrument traditionnel dans un style contemporain, ils

exploitent la « boîte à frissons » au maximum de ses

possibilités sur l’ensemble de ses registres mélodiques

mais aussi rythmiques et harmoniques. Et quand cela ne

suffit plus ils font évoluer leur instrument allant jusqu’à

mettre au point un prototype d’accordéon diatonique qui

permet d’améliorer considérablement les techniques

instrumentales de cet accordéon bi sonore encore en pleine évolution...

 

A découvrir ici ! 

 

“2 musiciens parmi les plus doués et passionnés de leur génération nous offrent un souffle de pure énergie !”

José Valencia

Accompagné de Paco Jarana à la guitare

Espagne / Flamenco

 

Cantaor à la voix puissante, José Valencia est le

représentant le plus éminent du chant gitan de Lebrija,

l’un des berceaux du flamenco. Il chante depuis son plus

jeune âge pour les plus grandes compagnies de danse et

depuis quelques années a entamé une brillante carrière

soliste qui lui vaut aujourd’hui une reconnaissance

internationale. Sans nul doute, l’une des plus grandes

voix actuelles du flamenco.

Il est accompagné par la guitare subtile et créative de

Paco Jarana, musicien et compositeur habituel de la

danseuse Eva Yerbabuena.

 

Prix de l’Artiste Révélation de la Biennale de Flamenco de Seville - 2004

Une des plus grandes voix du Flamenco aux nombreux prix nationaux et internationaux...

A découvrir ici !

> VENDREDI 29 JUIN 

Lula Pena

Chant et guitare

Portugal / L’après Fado

 

Elle a seulement fait paraître deux albums depuis 1998,

mais la mystérieuse chanteuse, compositrice, guitariste

et poète portugaise a réussi un exploit rare : agréger une

foule d’admirateurs dévoués, à travers le monde, une

sorte de société secrète internationale dont les rangs

grossissent avec chacune de ses trop rares apparitions.

Lula Pena invente ses propres règles. Sa voix est

renversante et habitée, son jeu de guitare unique, son

approche profondément émotionnelle et intuitive,

quoiqu’également conceptuelle et cérébrale. Elle a cette

façon quasi-chamanique de ne faire qu’un avec son

instrument lorsqu’elle se lance dans ses longues pièces

vagabondes, durant lesquelles le bois, les cordes, les

mots, le corps humain, le souffle et la voix finissent par

fusionner, par se transformer en un seul animal surnaturel et fabuleux. La musique de Lula Pena est un organisme vivant.

A découvrir ici ! 

 

« Après une longue absence, la troublante et singulière Lula Pena, songwriter portugaise que l’on a comparée à Tom Waits est de retour » (Anne Berthod, Télérama)

 

 

Lucilla Galeazzi

Chant et guitare

Italie / chant populaire

 

Considérée comme l’une des plus grandes figures de la

chanson traditionnelle italienne et avec plus de trente

disques à son actif, Lucilla Galeazzi tente de « faire

dialoguer mélodies archaïques et sonorités électriques

avec la voix populaire ». Ainsi elle déploie toutes les

nuances de sa voix remarquable au fil de chansons

oniriques et thèmes réalistes.

On peut entendre cette voix magnifique dans les longs

métrages « De vrais mensonges » de Pierre Salvatori et

« Tous les soleils » de Philippe Claudel.

 

 

Lucilla Galeazzi a été distinguée par l’académie Charles-Cros.

 

A découvrir ici ! 

> SAMEDI 30 JUIN 

Ÿuma

Chant et guitare

Tunisie / Folk world music

 

Depuis 2015, le duo indie folk Ÿuma s’affirme comme

un des leaders de la musique alternative tunisienne, en

établissant des passerelles entre les cultures des deux

rives de la Méditerranée.

Précurseure de la scène underground tunisienne et déjà

icône dans son pays, la chanteuse Sabrine, auteure

compositrice souffle avec Yuma un vent nouveau sur le

devant de l’actualité artistique du monde arabe.

Ramy Zoghlami, cinéaste, guitariste et chanteur oriente

sa musique et son écriture vers un univers de poésie et

de mythes.

 

«Yuma, un duo tunisien à la musique envoûtante ! Ecoutez, c’est juste génial ! (Faten Touhami, Highlights)

 

A découvrir ici !

Aziz Sahmaoui trio

Maroc / Fusion Gnawa, Jazz, Rock

 

Armé de sa voix envoûtante, le co-fondateur de l’Orchestre

National de Barbès (ONB) et ancien compagnon de

Joe Zawinul s’affirme comme un auteur-compositeurinterprète

les plus en vue des fusions d’aujourd’hui.

Aziz Sahmaoui n’est pas seulement un prodigieux

musicien, qui mène l’un des meilleurs groupes de son

époque : University of Gnawa, il porte aussi un pan

entier de l’histoire méditerranéenne. Né à Marrakech,

il est confronté à l’essentiel des musiques populaires

du Maghreb, des plus électroniques à celles que l’on

sculpte dans le boyau ou la peau tannée. Après l’ONB,

Aziz Sahmaoui rejoint l’un des pionniers du métissage

cosmopolite, le pianiste Joe Zawinul, ancien de chez Miles

Davis et fondateur de Weather Report qui n’aimait qu’une

seule chose : installer des virtuoses africains dans son

ensemble à ciel ouvert. C’est là, auprès du Syndicate de

Zawinul, que Aziz Sahmaoui rencontre plusieurs instrumentistes destinés à former avec lui University of Gnawa qui,

depuis 2010, ne cesse de défaire ce que l’étiquette world music avait construit : un bréviaire des identités folklorisées

à l’intention du Nord.

 

« Parfait équilibre entre sons traditionnels et exubérance » (François-Xavier Gomez, Libération)

 

A découvrir ici !


Infos pratiques !

ENTREE & RESTAURATION

RDV dans la cour du Vieux Temple (juste après la rue des Minimes) dès 19h, où vous aurez l'occasion de découvrir les bières artisanales de Maltobar et les tartines locales proposées par le restaurant La Tête à l'envers (spécialement préparées pour le festival... à chaque soirée, sa tartine !) en attendant les concerts à 21h !

 

BILLETTERIE

Pour réserver vos billets, c'est par ici !

Possibilité de prendre un PASS 1 JOUR ou un PASS 3 JOURS. Des tarifs réduits sont proposés au moins de 18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, détenteurs d’un abonnement TAG et aux adhérents. Pensez à prendre votre justificatif !

 

Infos : 04 76 42 86 11 / ntsmb@ntsmb.fr 

 

SE RENDRE AU FESTIVAL 

La Cour du Vieux Temple étant située en plein centre-ville, nous vous conseillons de privilégier le tram (tram B arrêt Notre-Dame) ou le vélo ! 

Sinon, vous pouvez vous garer au parking du Musée de Grenoble (payant). 

 

Prêt...? Alors RDV le 28 juin !